lundi 7 décembre 2009

Villa Médicis

Il est un lieu que j'avais décidé de voir coûte que coûte à Rome...  Sur la Piazza di Spagna, tout en haut du célèbre escalier, se trouve l'église française de "La Trinité des Monts", fondée en 1495. Un peu plus loin, à gauche, commence la Villa Médicis, qui abrite l'Académie de France à Rome. C'est le lieu par excellence de la culture française en terre romaine.



C'est à Frédéric Mitterand qu'on doit l'ouverture au public de la Villa Médicis. Avant 2007, on ne pouvait profiter d'autre chose que de la façade extérieure, celle qui donne sur la rue,  assez ingrate, un peu massive. Bien  sûr, c'est une histoire de gros sous. Si la Villa n'avait pas eu besoin de subsides, sans doute n'aurions-nous pas ce plaisir. Alors ne le boudons pas, justement, ce plaisir.




Il est désormais possible d'admirer les jardins,




la façade ciselée de cette somptueuse bâtisse,








... de découvrir Rome du haut de la terrasse,




... de s'émerveiller du soleil couchant sur Saint Pierre de Rome,


... et même de découvrir dans les dépendances ce qu'était la Villa au XVIIIe siècle.



L'une des merveilles que j'ai vues à Rome.

*****
Un superbe panorama de Rome,  depuis la coupole de la Basilique Saint Pierre, trouvé sur wikimedia, c'est ici . A gauche derrière le Château Saint-Ange, on distingue parfaitement (en cliquant sur le panorama, on le voit agrandi) la Villa Médicis, et plus loin encore, au fond derrière la coupole bleue, ce que je pense être la Villa Borghese.

*****
Une description parfaite de ce que j'ai ressenti pour ma toute première fois à Rome.... J'espère y revenir, sinon vingt fois, sinon cent fois, au moins une deuxième fois... au printemps ! C'est Norma qui nous la rappelle, cette déclaration d'amour de Pierre-Jean Rémy.

« Pourquoi Rome? Parce que j'y suis revenu vingt fois, que j'y ai vécu trois ans, que cent fois j'ai vu le soleil se coucher au-delà de la basilique Saint-Pierre. Parce qu'à Rome le ciel est de la couleur de toutes les Italie et que toutes ces Italie-là, je voudrais pouvoir, une à une, les redécouvrir. Parce qu'il n'y a pas une Rome, mais trois Rome, dix Rome. Il y a autant de Rome que de collines, autant de Rome que de rives du Tibre, autant de Rome que toutes ces Rome que les voyageurs, de Montaigne à Stendhal, de Berlioz à Julien Gracq, nous ont dites.»


La pensée du jour : "Rome sommeille au milieu de ces ruines ; cet astre de la nuit, ce globe que l'on suppose un monde fini et dépeuplé, promène ses pâles solitudes au-dessus des solitudes de Rome". Chateaubriand

17 commentaires:

  1. Voilà bien un lieu qui m'a fait fantasmer longtemps... en me demandant par quel biais je pouvais tenter d'y avoir un poste quelconque... avant de comprendre que ces postes sont réservés à ceux dont les amis sont assez bien placés !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais visité la Villa Médicis du temps où Pierre-Jean Rémy en était le directeur. Je me souviens de trois années successives d'expositions sur les thèmes suivants: "le jardin, la ville, la mémoire". C'est en effet un lieu enchanteur et les expositions sont de grande qualité. Merci de me rappeler tout cela avec votre belle publication.
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. Comme dit Michelaise, un lieu de rêve...
    Magnifiques photos Odile :) encore une fois merci pour le voyage (même imaginaire) :)

    RépondreSupprimer
  4. Michelaise, j'aurais adoré y être "pensionnaire"... mais je ne vois pas trop à quel titre j'aurais pu l'être ! dommage...

    Merci Anne, j'ai vu aussi les photos chez vous. Ca me donne envie de compléter ma série de photos : j'avais en effet repéré les lions, qui m'ont rappelé un livre de Marcel Pagnol... et la fontaine qui donne sur le jardin. En revanche, j'ai raté celle qui est devant la villa. Ce sera pour une autre fois.

    Merci Chic. C'est vrai que ça fait rêver.Et encore, nous autres simples mortels, on n'a pas accès à la bibliothèque ;-)

    RépondreSupprimer
  5. je vais te piquer 2 photos tellement elles sont belles
    bises,bises domi

    RépondreSupprimer
  6. Une très belle chronique évocatrice de merveilleux souvenirs pour nous, et ce petit texte de Pierre-Jean Remy sur Rome:
    « Pourquoi Rome? Parce que j'y suis revenu vingt fois, que j'y ai vécu trois ans, que cent fois j'ai vu le soleil se coucher au-delà de la basilique Saint-Pierre. Parce qu'à Rome le ciel est de la couleur de toutes les Italie et que toutes ces Italie-là, je voudrais pouvoir, une à une, les redécouvrir. Parce qu'il n'y a pas une Rome, mais trois Rome, dix Rome. Il y a autant de Rome que de collines, autant de Rome que de rives du Tibre, autant de Rome que toutes ces Rome que les voyageurs, de Montaigne à Stendhal, de Berlioz à Julien Gracq, nous ont dites.»

    RépondreSupprimer
  7. Mon dernier voyage à Rome remonte à mars 2006 ,je n'ai donc pu que rêver devant sa façade.
    Merci de nous en faire découvrir quelques aspects

    RépondreSupprimer
  8. C'est merveilleux, enchanteur ... merci Odile, c'est un émerveillement pour moi qui ne connait pas Rome, ni l'Italie, une découverte ...
    Je ne désespère pas d'y aller un jour et si c'est le cas, je saurai où piocher des idées de visite !
    Bonne journée,

    RépondreSupprimer
  9. Ah, "(nos) pâles solitudes au-dessus des solitudes de Rome", de "cette belle et triste Rome"... Si tu cites en plus mon ténébreux préféré pour exprimer une de mes émotions romaines, alors, Odile, je te dis mille mercis ! Tes photos me donnent vraiment envie de retrouver cette place d'Espagne.
    PS : J'adore le mascaron que tu as photographié. Hé, pas si effrayant que ça !...

    RépondreSupprimer
  10. Joli lieu que nous avons visité en octobre 2008...Il y avait une grande effervescence car une équipe de télévision filmait une kirielle de mannequins...Nous nous étions sauvés dans le parc jusqu'à la villa Borghese !
    Le lendemain nous revoyait venir à la villa Médicis, merci Odile pour ces photos-souvenirs !

    RépondreSupprimer
  11. Oh je ne rêvais pas d'être pensionnaire, n'ayant, pour mon grand malheur aucun talent... mais gestionnaire... de quoi, je n'en sais rien !!! mais y a forcément des gestionnaires là-dedans... enfin maintenant c'est trop tard pour les postes à Rome !!!
    PS tu as eu du succès ma foi avec cette villa, c'est du sûr, on en rêve toutes et tous !!

    RépondreSupprimer
  12. Domi, 4h46, est-ce bien raisonnable ?? Dis-moi en privé lesquelles te plaisent, je t'enverrai les photos au format d'origine.

    Norma, bienvenue aux Cerisiers, et merci pour cette citation. Je l'ai reprise dans le corps du texte, tellement elle me parait parfaitement adaptée à la situation ! J'ai visité votre blog et en particulier bien sûr les photos de Rome... Merveilleuses, et ça me donne encore plus envie d'y retourner, au printemps cette fois. La lumière semble différente.

    Aloïs, la visite ce sera pour le prochain voyage, sûrement ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Annick, je ne peux que t'y encourager. Tu n'as pas un truc à célébrer bientôt :-)) ?

    Colibri, je suis ravie que ces messages donnent envie de voyager, ou de revoir ce qu'on connait déjà. C'est curieux mais moi je n'ai pas du tout ressenti cette tristesse... Peut-être que sous la pluie et le froid, évidemment...

    Ah oui, Enitram, jusqu'à la villa Borghese ça doit faire une petite trotte, non ? Il parait que c'est aussi magnifique...mais il y a beaucoup plus de monde. C'est aussi le calme que j'ai apprécié Villa Médicis... quand j'y suis allée ;-))

    Moi Michelaise, quand je me lance dans le fantasme, je vois grand : pensionnaire ou rien :-))

    RépondreSupprimer
  14. J'ai ajouté quelques photos, des citations, et un lien vers un panorama de Rome... on s'y croirait.

    RépondreSupprimer
  15. Mon barbu silver et moi-même allons aborder en effet, l'année prochaine, une nouvelle "dizaine" qui commence par un 6 et finit par un 0... et, chère Odile, c'est une excellente suggestion qui m'a déjà traversé l'esprit (et entre nous, j'ai les enfants avec moi sur ce coup-là) ! affaire à suivre donc ...

    RépondreSupprimer
  16. Annick, j'aime beaucoup l'expression "barbu silver". Quelle excellente occasion en effet de découvrir Rome, c'est le lieu idéal :-))
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer