mardi 17 novembre 2009

Rome du côté de l'eau



L'eau de Rome, c'est d'abord le Tibre, ici au pied du Vatican.

On dit que lorsqu'on circule dans les rues de Rome, on entend toujours une fontaine. On ne les a pas toutes entendues, mais on en a vues beaucoup. Elles symbolisent le farniente, la douceur de vivre. Elles  sont souvent lieux de rencontre, de rendez-vous...


Cette jolie fontaine baroque fait face à la Bocca della Verita












Piazza di Spania, qui est en fait dans le quartier... des anglais.





Piazza Navona et ses trois fontaines

La monumentale Fontaine de Trevi



Entre la villa Medicis et les jardins, une délicate petite fontaine où s'abreuve l'oiseau local, gris et noir, dont j'ignore le nom.

Edit : de nombreux mois plus tard, j'apprends qu'il s'agit d'une corneille mantelée, variante de  la corneille noire de nos campagnes.


Quelques gouttes d'eau : "La nuit ne tombe pas à Rome ; elle s'élève du coeur de la ville, des sombres petites ruelles et des cours où le soleil ne pénètre que d'un rayon, puis, comme la brume du Tibre, elle glisse sur les toits et se déploie sur les collines."  Caroline Llewellyn - The Masks of Rome

16 commentaires:

  1. Merci mille fois pour cette publication qui me rappelle tant de merveilleux souvenirs.
    Anne

    RépondreSupprimer
  2. Ah les reflets!!!Où qu'ils soient c'est toujours un bonheur.
    Pas facile de prendre de près la Fontaine de Trévi,tellement il y a de monde autour
    Charmant compte-rendu aquatique,une eau bien plus plaisante que celle qui nous tombe dans le cou depuis quelques jours
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. on voit qu'il y avait un soleil resplendissant,quel beau voyage ,quelle belle ville,que de richesses artistiques.cette serie de photos est superbe(les autres aussi)merci,merci,merci de nous en faire profiter si généreusement
    très bonne journée Odile domi

    RépondreSupprimer
  4. La fontaine de Trévi est belle certes, mais en matière de fontaines, je préfère les petites, bien cachées dans les sinueuses ruelles, sous des ombrées fraîches. Rome est vraiment une ville magnifique. Tu as du te régaler.

    RépondreSupprimer
  5. O Rome ...j'aime beaucoup la petite fontaine délicate et préfère moi aussi celles que l'on découvre au bout de ruelles sinueuses .
    Tes photos sur fond d'un bleu superbe, me font découvrir des merveilles

    RépondreSupprimer
  6. j'ai une attirance pour les fontaines, comme beaucoup d'ailleurs. Un immense merci pour ces magnifiques photos : elles sont majestueuses ces fontaines. Ca donne envie d'y aller, hein Brigitte?
    bonne fin de journée Odile et bises

    RépondreSupprimer
  7. superbe cette balade à Rome, pleine de lumière, de soleil... et d'eau... très agréable ce petit voyage Odile !

    RépondreSupprimer
  8. C'est un plaisir Anne. Et c'est un autre plaisir de voir vos photos... sur le même thème !

    Françoise c'est un hasard mais la première photo aurait pu s'appeler "Reflets romains" ;-) Il est vrai qu'il faut ruser pour arriver à photographier d'un seul tenant une fontaine aussi impressionnnante que celle de Trevi ! D'autant que la rue est étroite, fort encombrée (c'est le lieu où nous avons vu le plus de touristes !) et qu'il n'y a pas du tout de recul. Je l'ai photographiée des marches de la petite église qui lui fait face, SS Vincenzo et Anastasio.

    RépondreSupprimer
  9. Merci à toi Domi. C'est vrai qu'on a eu un temps idéal : le soleil ne s'est jamais caché, mais à cette époque de l'année, il n'était pas trop violent. Et c'est une lumière qui fait de belles photos !

    Je suis d'accord avec toi Canotte : Trevi est surtout impressionnante, et c'est un peu un pélerinage de cinéphile (enfin je ne sais pas si tous ceux qui jettent une pièce connaissent Fellini ??). Mais nous avons gardé des tas d'autres fontaines à découvrir pour une prochaine fois :-)

    RépondreSupprimer
  10. Brigitte et Annick, je me souviens avoir déjà suscité cette envie de balade, chez vous, en vous montrant mes photos de... Québec ;-)) Rome c'est plus près, donc c'est plus facile !

    Oui Michelaise, je ne rêve que d'y retourner (ça se voit un peu, non ?).

    RépondreSupprimer
  11. ça m'donne soif cette belle cascade de fontaines !
    Laquelle as-tu goutée ?
    En Aout, un monde fou autour de Trévi, à y perdre un p'tit poucet. Tu as choisi la bonne saison !
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Aucune de celles que j'ai photographiées, Lulu ;-) En fait on n'avait pas trop besoin de se rafraichir parce qu'il ne faisait pas très chaud, mais on touchait l'eau juste pour le plaisir ! (et puis franchement quand tu vois les centaines de personnes à proximité de l'eau de Trevi, t'as pas trop envie d'y mettre les lèvres :-)) J'imagine bien ce que ça doit être à la "pleine saison". je n'arrête pas de me féliciter d'avoir choisi fin octobre ;-)

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Fontaine, je ne boirai(s) jamais de ton eau, je te reconnais bien là, Odile, très entière !!! Vu le nombre de pièces ki ya au fond de la Trevi, ça ferait manger du fer pour pas cher (?!), mieux qu'une théière japonaise... Je n'ai guère jamais vu cette ville, que j'adore, qu'en hiver, tu me donnes envie d'y aller en automne où, partout, ces contrastes de lumière sont époustouflantes. Merci pour la balade, que j'ai pris le temps aujourd'hui de savourer...

    RépondreSupprimer
  15. Eh bien Colibri, la prochaine fois, moi j'irai peut-être au printemps ;-) Cette ville splendide au naturel doit être magique lorsque les fleurs la colorent.

    Merci pour elle, Chic ;-)

    RépondreSupprimer