vendredi 19 avril 2013

Q comme.... qui, quoi, quand et accessoirement pourquoi !

Quelles questions restent sans réponse dans ma généalogie ? Beaucoup, ce qui veut dire que j'ai encore de quoi remplir mes longues soirées d'hiver, mon temps libre (que je n'ai pas, en tout cas pas suffisamment), et mes week-ends désoeuvrés (je n'en ai pas non plus !). Mais ces questions sans réponse font tout le sel de ces recherches, et représentent autant d'énigmes à résoudre, qu'on a parfois l'espoir de pouvoir éclaircir. Pourtant, certaines de ces questions resteront définitivement sans réponse... Nos ancêtres gardent aussi leurs secrets.

Pourquoi Louis Vaulnois a-t-il rompu sa promesse de mariage avec Esmée Gelisson, en 1701 à Cerisiers, avant de convoler avec Jeanne Charruet quelques mois plus tard ?


Qui est le père de Gaston V. mon grand-père, né à Langres en 1901 et abandonné par sa mère ? Et "accessoirement" qui sont les pères de tous ces enfants naturels nés dans cette lignée V. depuis le 18 e siècle ?

De quoi sont morts Alexandre Desgranges à Courgis en 1902, Jean-Louis Vaunois à Cerisiers en 1793 tous les deux à peine trentenaires ?


Comment Clotaire V., cultivateur, a-t-il pu devenir propriétaire du Château de Dixmont en 1919, domaine qu'il revendra 10 ans plus tard ?


Où est passée Augustine, mère de Gaston, entre 1906, dernier recensement à Langres et 1952, date de son décès à Troyes ?


Et tant d'autres questions....

*****

22 commentaires:

  1. C'est pas faux j'en ai beaucoup des questions dans ce genre là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, je sais bien Cel, c'est ce qu'on a le plus, les questions ! Et curieusement, au fur et à mesure qu'on trouve des réponses, d'autres questions apparaissent ! Bonne fin de semaine.

      Supprimer
  2. Quand on pense que certains cherchent des réponses alors qu'on trouve tant de questions ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de temps perdu, hein, Lulu :-) ?

      Supprimer
  3. Sauf que là, il n'y a pas les réponses dans les questions :) :) :)

    Sinon, hypothèse toute gratuite pour Louis : il courtisait deux jeunes filles et a du choisir Jeanne car elle était enceinte? alors que peut-être il était amoureux d'Esmée ... ;-)
    bonne journée,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que j'espère, Annick, trouver quelques réponses, au fil des ans (même si je sais que pour certaines questions, c'est f... ichu !)
      Alors pour Louis, j'ai un peu triché parce que je l'ai la réponse maintenant, je vais l'ajouter dans mon article : en fait, ce n'est pas une promesse de mariage le document, c'est une rupture de promesse de mariage ! D'après ce que je comprends, Esmée était mineure et orpheline, et son tuteur n'était pas d'accord avec la promesse de mariage que Louis et Esmée avaient conclue entre eux. Donc il y a eu, chez le notaire, une sorte de contrat de rupture, dans lequel Louis obtient un dédommagement financier, pour les frais qu'il aurait engagés en prévision de ce mariage ! Mais tu as raison peut-être qu'ils sont restées, l'un et l'autre, amoureux, et qu'ils ont pensé à leur promis perdu pendant toute leur vie... Oh on dirait le thème d'un roman de Christian Signol :-) ! Bises.

      Supprimer
  4. eh oui, je disais d'ailleurs ce matin a mon mari, que tous ces noms que l'on aligne dans notre logiciel, sont des personnes, qu'ils ont eu une vie, quelquefosis banale, mais quelquefois pleine de mystère, de non-dit, de double vie etc... comme celle de victor vincent qui eut 4 enfants d'une mère inconnue ...puis connue en tant que valérie ...epouse d'antoine rivas, comment ont-ils pu vivre leur histoire d'amour ???
    Pourquoi certaines personnes se sont elles suicidées, pourquoi un autre fut-il bagnard ???
    que de mystères !
    bonne journée , ici bien verte, mais pluvieuse !(tarn et garonne).
    selma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Selma, beaucoup de questions et d'énigmes à décrypter. Pour le bagnard (je n'en ai pas encore trouvé), je pense qu'il existe des registres dans lesquels trouver ce type de renseignement, non ? Il y a des spécialistes ! Pour les suicides (là j'en ai plusieurs dans ma généalogie), je compte chercher (.... plus tard !) dans les archives municipales quand elles existent ou pourquoi pas les archives de la police... Mais là encore, ce sera plus tard, je n'y connais rien encore dans ce genre de recherches.
      Le temps s'est à nouveau rafraichi, et on a eu de la pluie ici aussi.
      Bonne fin de semaine.

      Supprimer
  5. notre cerisier " à nous" est tout en fleurs, c'est magnifique cette "grosse boule blanche" !
    selma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien avoir un "vrai" cerisier, c'est très beau en effet (et même pourquoi pas, aller voir les cerisiers en fleurs au Japon !). mais en banlieue parisienne, ça manque de cerisiers et d''arbres fruitiers en général... même si j'habite près d'un beau parc !

      Supprimer
  6. Bonsoir Odile. J'arrive bien tard dans ton abécédaire mais j'ai bien l'intention d 'essayer d'aller un soir lire les lettres précédentes. Cette idée de décliner ainsi l'alphabet est vraiment géniale...
    Toutes ces questions concernant tes ancêtres doivent vraiment te passionner et j'espère que tu trouveras un jour des réponses pour au moins une partie d'entre elles.
    Bonne soirée et gros bisous à toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Oxygène, et merci de ta visite. Tu te doutes que l'écriture, pour ma participation à ce challenge, m'occupe beaucoup !-) ! Alors je sais bien que la lecture en est aussi plus difficile que lorsque je publiais... un article par trimestre ;-) Pour moi aussi la lecture a pris un peu de retard, chez chacun et chacune de vous, mes lecteurs habituels, et aussi chez les autres challengers (56 quand même, tu imagines, 56 articles à lire chaque jour ??) j'ai du retard, mais j'essaierai peu à peu de le rattraper parce que tout cela est passionnant, et c'est très intéressant de voir comment tous les participants, à partir d'une lettre commune bien sûr, ont raconté des histoires différentes.
      Je raconte dans ma réponse à Annick, unpeu plus haut, comment l'une des questions a déjà trouvé réponse. Peut-être un jour d'autres réponses, qui sait ? Je t'embrasse Oxygène, bon week-end.

      Supprimer
  7. Sur ces actes des questions subsisteront c'est évident ! C'est ce qui fait le sel de tes recherches Odile.
    Aujourd'hui encore, dans chaque famille où tous les membres sont vivants, il existe des non-dits...
    GROS BECS et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr Marité, notamment par rapport aux "pères inconnus" dont j'ai parlé à la lettre I par exemple. Tu as vu que j'ai trouvé la réponse à la première question quand même, concernant mon ancêtre direct Louis, je l'ai indiquée dans ma réponse à Annick. Pour le reste, ça permet aussi de laisser flotter notre imagination. Parfois d'ailleurs, si on connaissait les réponses, on serait peut-être déçu ! Et je suis bien d'accord avec toi, bien des non-dits encore dans chaque famille... Bises Marité et belle fin de semaine à toi aussi.

      Supprimer
  8. Bon week-end avec du soleil car ça met de bonne humeur ! Pascal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. du soleil, mais beaucoup de vent ici... C'est déjà un progrès. Bon weekend Pascal !

      Supprimer
  9. Et aujourd'hui c'est le jour du R !!! Je te taquine hein Odile
    Chez moi aussi la grosse boule blanche du cerisier est présente ainsi que le magnolia et c'est tout simplement beau
    Bon week-end ensoleillé et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BRRRRRRigitte, tu ne me laisses aucun RRRRRRRRRrrépit :-) ! Je sais bien, je suis en tRain d'écRiRe l'aRticle. C'était pour que tout le monde puisse pRofiter un peu plus du Q, si je puis diRe :-)) A tout à l'heuRRRRe.

      J'imagine que ton jardin est superbe ! Ici je viens d'essayer de m'installer un moment sur la terrasse, avec ce beau soleil... mais trop de vent et trop frais, je suis RRRRRRRentRRRRRRée ;-) Bises.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Merci beaucoup ZielonaMila, à bientôt.

      Supprimer
  11. Effectivement, les réponses amènent presque toujours de nouvelles questions. La généalogie s'apparente à un jeu de piste. Mais si le jour venait où nous aurions trouvé toutes les réponses... quel ennui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on s'inventerait d'autres questions ;-) ou qu'on élargirait le cercle des recherches tout simplement. Mais quel bonheur, quand on arrive à trouver une réponse, quand on a résolu une énigme si petite soit-elle, c'est toujours une grande émotion pour moi !

      Supprimer