jeudi 22 janvier 2009

A la une



De moins en moins "télé", un zeste de "ra" (radio), un gros soupçon de "ma" (cinéma), Télérama s'est peu à peu transformé en un magazine culturel et socio-politique incontournable.


La très éloquente couverture du Télérama de cette semaine devrait rassurer ceux qui pensent que cet hebdo est un "programme de télé catho".


Au programme cette semaine, un entretien passionnant avec Robert Badinter , qu'il faut lire dans son intégralité dans la version papier du journal.




La p'tite phrase du jour : "Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche, ma voix, la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du désespoir." Aimé Césaire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire