jeudi 8 mars 2012

Femmes à Rome

A Rome, un dimanche pas tout à fait romain, puisque c'était le Carnaval, et que l'invitée d'honneur, lors de cette parade, était l'Amérique... latine bien sûr ! Beaucoup de couleurs donc, de musiques et de danses, sur fond de ruines antiques. Cela se passait via dei fiori imperiali, entre le forum romain et les marchés de Trajan. Les pavés brillants vous le révèlent, il avait plu un peu plus tôt, mais les costumes chatoyants et les décorations soigneusement préparées n'ont pas eu à souffrir de la pluie. Nous avons eu plus de chance que les participants et les visiteurs de la semaine précédente, puisque tout (carnaval, monuments, musées) avait été annulé ou fermé pour cause de chutes de neige... Neige dont nous avons retrouvé la trace de-ci, de-là.

J'aime la diversité de ces visages, de ces corps,  de ces costumes. Derrière les couleurs et la musique, il y a les regards qui disent beaucoup : la pudeur ou la mélancolie, la fierté ou l'application, la sensualité ou la fatigue, la joie ou la lassitude... autant de moments partagés














Des femmes à Rome, mais aussi des hommes bien sûr, le carnaval leur sied bien !



Et dans des styles très différents, Rome au féminin...

à la Villa Farnesina

... dans les ruelles du Trastevere

ou Piazza del Popolo !

Mais il me semble bien que la photo qui m'émeut le plus, parmi toutes celles que j'ai prises à Rome, c'est celle-ci 

Rome, forte et fragile.

36 commentaires:

  1. Et le bonheur d'être à Rome, pour eux et... pour toi !
    Très belle journée, je t'embrasse.
    Norma

    RépondreSupprimer
  2. Un superbe billet Odile. Ces photos sont splendides, les costumes magnifiques. Tu nous offres un festival de couleurs, et puis Rome... même Rome un peu gris après la pluie...
    Douce journée, Odile. Bises.

    RépondreSupprimer
  3. En effet, vos photos sont magnifiques, hautes en couleur et en mouvement, et je préfère la dernière, si émouvante!
    Je vous souhaite une douce semaine.
    Anne

    RépondreSupprimer
  4. un beau reportage... mais la dernière photo est un symbole si émouvant qu'elle fait venir les larmes (josette)

    RépondreSupprimer
  5. Ah voilà bien des images de Rome que nous n'avons pas vues !!
    Ta dernière photo est superbe, bravo ! touchante et parfaite

    RépondreSupprimer
  6. Oui assurément votre photo est très touchante, je trouve qu'elle en dit plus peut-être que les précédentes sur le Carnaval.
    J'aime beaucoup le bas-relief.

    RépondreSupprimer
  7. Les participantes du défilé ne devaient pas avoir chaud!

    J'ai connu Carcassonne sous la neige, mais pas Rome!

    RépondreSupprimer
  8. Les couleurs explosent sur la via dei fiori imperiali, même si le ciel est gris... Beaux souvenirs...
    Tes photos plus romaines sont magnifiques et bien représentatives de la beauté de cette ville éternelle ! Merci de partager tes souvenirs romains!
    Bonne soirée Odile. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Je rejoins les compliments sur tes superbes photographies aux couleurs chatoyantes, les sculptures mais aussi et surtout le dernier cliché si beau.
    Merci chère Odile,
    Je t'embrasse,

    RépondreSupprimer
  10. Que de couleurs et quel beau spectacle ce doit être.Tes photos le montrent bien .
    Comme les autres copinautes je trouve en effet la dernière photo très émouvante .
    Bonne fin de semaine Odile .
    Bises fraternelles

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Odile. Je suis impressionnée par les couleurs des costumes, couleurs qui ressortent peut-être davantage encore sur les pavés mouillés. Quand je vois comment les spectateurs sont habillés, je me dis que certaines participantes au Carnaval ne devait pas avoir très chaud.
    En tout cas, tout comme toi, je craque complètement pour l'adorable petite abeille au collant rayé... Elle est trop, trop mignonne... :-)
    Bises et bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  12. Tu as raison Norma, c'est un bonheur qui risque de se renouveler ! Bonne fin de semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  13. Merci Araucaria. J'ai trouvé aussi que les couleurs étaient particulièrement bienvenues, mais aussi la musique et la danse. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  14. Merci Anne, merci Josette. Je vois que cette émotion est communicative.

    RépondreSupprimer
  15. En fait Michelaise, nous étions sur le parcours du carnaval "par hasard". J'avais organisé nos visites du dimanche autour du Colisée et des forums... et entre les deux il y avait le carnaval ! En voyant les photos, je ne regrette pas ce hasard même si d'habitude ce n'est pas forcément ce que je recherche !
    Je suis contente que ma dernière photo vous plaise autant qu'à moi.

    RépondreSupprimer
  16. C'est vrai Miss Lemon. Ce vieux monsieur marchait à petits pas, en marge du carnaval, plus préoccupé de maintenir son équilibre que de toute cette agitation autour de lui. J'ai trouvé le symbole très fort. Bonne soirée à vous.

    RépondreSupprimer
  17. Et moi Marie-Josée j'ai connu Montréal sous la neige ;-)) (mais c'est moins exceptionnel !). En fait regarde bien la photo du groupe de femmes en rose. La via dei fori imperiali est suffisamment longue pour que les danseuses ne souffrent pas du froid. Certaines étaient même très court vêtues et affichaient des sourires radieux. Le carnaval réchauffe ! Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  18. Merci Martine, c'est un plaisir.

    RépondreSupprimer
  19. Je suis touchée que cette dernière photo te plaise, Annick. Et les rythmes entendus ce jour-là convenaient très bien à la ville antique... le contraste des genres est enthousiasmant. Bon week-end à toi, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  20. Ce qui m'a beaucoup plu dans cette parade, Brigitte, c'est l'application que les protagonistes mettaient à remplir leur rôle. On le voit sur certaines photos (les femmes en rose par exemple). Pour d'autres, c'était une joie communicative, de la joie à l'état pur (les 3 danseurs au costume rouge et jaune), d'autres au contraire semblaient très mélancoliques (les deux femmes en bleu qui faisaient partie de deux groupes différents pourtant). Beau souvenir en effet. Bises à toi.

    RépondreSupprimer
  21. C'est tout à fait vrai Oxygène, les pavés sont parfois des miroirs dans lesquels les robes colorées se reflètent. Honnêtement, les danseurs s'activaient avec une telle fougue que je ne pense pas qu'ils aient eu froid. Sur la piazza del Popolo, pas très loin de la petite abeille, il y avait aussi un adorable petit putois que je présenterai peut-être un jour ! Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Que d'émotions dans la dernière vue!
    M de sclos

    RépondreSupprimer
  24. Je vois que tu n'as pas perdu ton temps à Rome. Tes photos de carnaval sont joyeuses et si colorées, il me semble entendre la tarentelle. Quant à la dernière, c'est effectivement une photo d'exception.

    RépondreSupprimer
  25. Somptueux costumes et magnifiques photos Odile. C'est un régal pour les yeux. Merci. Bon week-end à toi. Bisous. Marie

    RépondreSupprimer
  26. Merci beaucoup Martine, Amartia et Marie de votre passage. Je suis heureuse que cette dernière photo fasse l'unanimité ! Bonne semaine à vous.

    RépondreSupprimer
  27. La dernière...la dernière Odile....c'est un p'tit bijou...une GRAN TORINO :) Bise

    RépondreSupprimer
  28. Les jupons qui tourbillonnent, la légèreté et ce contraste étrange, cette gravité dans certains regards. La vie est faite de ça, d'une surprenante envie d'envoyer valser les soucis !
    Et puis, bien sur la dernière photo, MAGIQUE...
    Bises !

    RépondreSupprimer
  29. heureusement que le carnaval a apporté de la couleur ! le ciel était en larmes!bizz

    RépondreSupprimer
  30. Après "Vacances Romaines", c'est "Parfum de femmes".

    RépondreSupprimer
  31. Ben ça alors... je découvre ce soir vos messages, alors que plus personne ne m'avertit de votre passage ! Mais keskispass chez google :-)) ?

    Merci Chic, le jugement d'un expert c'est toujours encourageant ;-) ! Mon premier réflexe a été d'écrire que c'est tout de même moins violent que "Gran Torino" (que par ailleurs j'aime beaucoup), mais à la réflexion... pas si sûr !Bises.

    RépondreSupprimer
  32. Oui Gloria, comme toi j'ai été très sensible à ces regards, en inadéquation avec la fête qui se déroulait (encore n'ai-je pas ajouté la musique ;-))et... je suis assez contente de moi, d'avoir su les capter ! Bises sans souci.

    RépondreSupprimer
  33. Comme je l'ai dit plus haut Gwendoline, finalement la pluie n'aura que très peu duré, et la lumière, pour une fois, vient du sol, et non du ciel ! Bon dimanche à vous.

    RépondreSupprimer
  34. C'est curieux Alain, je lis votre message alors même que je suis en train de regarder "Nous nous sommes tant aimés" avec le même Vittorio Gassman, tourné la même année que "Parfum de femmes". J'ai du mal à quitter l'Italie en ce moment. Qu'il était beau et grave le cinéma italien de cette époque-là.

    RépondreSupprimer
  35. les photos sont épatantes, admiration.

    RépondreSupprimer
  36. Grand merci Laurence, c'était un plaisir de se trouver là, par hasard, au moment de leur passage. Bonne fin de semaine. (et pardon pour le retard à vous répondre, blogger me snobe en ce moment et ne m'avertit pas des commentaires reçus).

    RépondreSupprimer