jeudi 16 février 2012

Le tourbillon de la vie





Quelle autre chanson résumerait autant mon propre parcours ? Je l'aime tellement que je vous l'ai déjà proposée dans ce "vieil" article sur la voix, que j'ai eu plaisir à relire et à réentendre. Ce tourbillon emporte régulièrement mon quotidien, et me fait décrocher du virtuel... ce qui à tout prendre vaut mieux que l'inverse ! J'espère que vous voudrez bien excuser mon silence, pendant ces longues semaines. La réalité, parfois, me laisse peu de place pour les cyber-flâneries, et je n'ai pas eu le temps de me promener chez vous, ni même... chez moi ! J'ai pensé à vous cependant, souvent, "tiens je voudrais leur montrer ça", "tiens que penseraient-ils/elles de ça"....

Pour me faire pardonner, un peu, je vous offre la complicité émouvante de Jeanne et de Vanessa, autour de ce tourbillon. Et une petite photo, aussi "ancienne" que l'article, signe avant-coureur d'un voyage imminent.
Arrivederci !

18 commentaires:

  1. Quelle bonne surprise !!! Partir de la blogosphère et revenir, quoi de plus normal, suivant son rythme et sa vie qui prend parfois la vitesse d'un tourbillon ! Je n'ai pas à te pardonner, pas de problème, mais je veux bien réécouter cette chanson !
    Bises A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Odile ! Quel plaisir de te retrouver ! La vie nous "happe" parfois dans les grands courants de ses tourbillons et c'est le cas en ce moment sur pas mal de blogs ... Merci d'être passée nous faire un coucou, et nous déposer ce joyau de tendresse, qu'on ne se lasserait pas d'entendre !!!
    A bientôt, et pas d'inquiétude : tes fidèles sauront comprendre et attendre que le tourbillon se calme...
    Bon courage !
    Plein de bises, et à bientôt...
    NiNa-Lou

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens de ce moment au festival de Cannes, c'était très beau.
    Merci pour ce petit coucou,
    Portes-toi bien c'est l'essentiel,
    Je t'embrasse,
    Annick

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Odile. Quelle belle chanson pour accompagner ce retour entre deux tourbillons. Tu sais le plus important dans la vie est de profiter au maximum des bons moments. Le plus souvent ils sont réels et parfois ils sont virtuels aussi. Tu n'as pas à te soucier de nous. Nous sommes là et entrons avec plaisir lorsque la porte est ouverte. Lorsqu'elle est fermée on espère que c'est parce que tu es prise par quantité d'occupations agréables et intéressantes.
    Merci d'avoir échappé un peu à ce tourbillon de ta vie pour venir nous faire ce coucou.
    Je te fais de gros bisous et te souhaite un bon voyage.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  5. Il faut vous souhaiter bon voyage, si je comprends bien, mais, est-ce Rome que vous nous montrer sur la première photo? Si c'est cela, je vous envie drôlement, car j'y ai de très bons amis que je n'ai pas vus depuis un moment!

    Arrivederla! A presto!

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai, la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, c'est parfois "un torrent qui vient tout droit de la montagne" comme on l'a aussi chanté.

    RépondreSupprimer
  7. Ah! je l'aime aussi cette chanson et quel plaisir de te retrouver!!!
    Prends ton temps; tu es toujours avec nous
    Bises
    P

    RépondreSupprimer
  8. Magnifique chanson que tu nous proposes pour un petit coucou .
    A peine revenue que tu vas déjà repartir ...mais là tu prendras sans doute davantage ton temps ,du moins je te le souhaite .
    Malgré le tourbillon, j'espère que tu vas bien .
    Bonnes vacances et à très bientôt Odile
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  9. Grand merci à tous, c'est un tel plaisir de vous retrouver et de vous lire ! Merci de vos mots si gentils et si compréhensifs.
    Le tourbillon va se calmer, au moins le temps d'une semaine, car nous prendrons le temps... Mais oui Marie-Josée, c'est bien Rome, joli coup d'oeil ! Et ce clair obscur que je vous ai proposé, c'est un coucher de soleil sur San Pietro in Vaticano bien sûr.

    J'ai pris cette photo en octobre 2009 lors de ma découverte de Rome, du haut de la terrasse de la Villa Medici. Quant à la deuxième coupole, à gauche, je ne connais pas assez Rome pour savoir à quel édifice elle appartient... Peut-être Sant'Andrea della Valle ? Si l'un de vous en connait plus que moi, je serais ravie d'avoir la solution Notre hôtel se situe juste à côté de cette église, en plein coeur historique... Et mon coeur à moi bat très fort à l'idée de parcourir, demain, les rues de cette ville pour laquelle j'ai eu un vrai coup de coeur, justement ! Cette année, j'ai décidé de (tenter de) mettre un frein à ma timidité maladive, et de m'exercer à parler italien :-))

    Promis, à mon retour, je prendrai le temps de me promener aussi dans vos domaines respectifs, domaines que j'ai parcourus très vite, pour certains d'entre eux, hier soir. Les tribulations d'Orange chez Pomme (je suis en conflit avec eux, moi !), les berges glacées si spectaculaires chez Oxy, le cake chez Martine, les mésanges chez Françoise et Michelaise, le chou chez Nina-Lou, Sainte-Savine chez Alain, les lectures-photo de Marie-Josée (on a les mêmes, Marie-José !), tant de mots à lire encore, et de mondes à découvrir.
    A très bientôt.

    RépondreSupprimer
  10. Très beau billet ! merci je viens de passer ainsi à te lire un heureux moment
    Bonne journée
    A+Sacha

    RépondreSupprimer
  11. Ah cette chanson je l'adore ! Elle va comme un gant à une période de ma vie où je la chantais souvent, et l'émotion revient intacte, insolente comme si la jeunesse jamais ne s'évaporait dans le tourbillon de la vie...
    Ici, ailleurs, avec, sans nous, l'essentiel est de te savoir bien. Belle escapade à toi Odile et merci pour ce beau billet, et pour la ritournelle qui papillonne dans ma tête d'un hémisphère à l'autre...

    RépondreSupprimer
  12. Contente de te lire à nouveau. J'espère que ce tourbillon te ramènera sans te reprendre trop vite dans son mouvement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les 11 personnes que je choisis de taguer :

      - Alinéa book1
      - Le blog de Mamie Mouette
      - Les cerisiers de l'aube
      - Les chroniques d'Oxygène
      - Ithur Burua
      - Le jardin d'Oscar
      - Monica entre terre et mer
      - Per Bast
      - Mes pérégrinations en photos
      - La soif de lire d'Ellcrys
      - Thé au jasmin

      Supprimer
  13. Émouvante chanson et complicité de deux grandes chanteuses.
    Odile, prends le temps qu'il te faut et ne culpabilise pas... On t'attendra.
    GROS BECS.

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien cette chanson et j'aime beaucoup la photo de Rome. Faudra que j'y retourne un jour... Il y a un petit tag à ton attention sur mon blog si ça te dit. Bonne fin de semaine Odile.

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Odile, il vaut mieux en effet être trop pris par le tourbillon de la vie et le tangible que ne plus vivre d'autre vie que le virtuel, même si nous aimons l'échange, le partage, cette possibilité d'étendre nos partages à une plus large sphère que dans la "vraie vie". En tout cas, contente de ton retour et de ces quelques mots. J'ai cru apercevoir que tu lis "Les étoiles de Compostelle". Je l'ai lu il y a très très longtemps et ce livre m'avait ouvert les yeux et l'esprit sur une dimension que je ne connaissais pas, une petite pierre ou un grain de sable par rapport à la suite du chemin. Mais j'avais énormément aimé et je l'ai même racheté me promettant de le relire. Bisous Odile et belle journée. Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau billet, merci Odile. La photo est superbe et que dire de cette mélodie? Hier soir, j'ai regardé "Jules et Jim", c'était la première fois que je voyais ce film et j'ai retrouvé une émotion intacte en entendant Jeanne Moreau chantant "Le tourbillon de la vie"... Bonne journée.

      Supprimer
  16. Bon voyage Odile et à très vite !

    RépondreSupprimer